logo menu portable Dorine Bourneton
  • Vous êtes ici :
  • Accueil

Rue Dorine Bourneton à Andrézieux-Bouthéon

IMG_20160516_163132.jpg

Actualité publiée le : 15 / 05 / 2016

La rue habite l'Envol Stadium, un tout nouveau stade qui acceuillera plus de 300 matchs de foot chaque année !
Une rue à mon nom !!...sans blague, monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux...vous ne trouvez pas que c’est un peu exagéré pour une petite pilote de voltige comme moi de me retrouver à recevoir le même honneur qu’ont reçu tous les grands pilotes aujourd’hui disparus...Mermoz, Saint Exupéry,...et ces femmes pilotes qui m’ont tant fait rêver durant mon enfance...Amelia Earhart, ou ma chère Adrienne Bolland... la première femme à avoir traversé la Cordillère des Andes en 1921 sur un petit avion avec moteur de 80 ch pas assez puissant pour franchir les montagnes et qui a utilisé les courants ascendants pour franchir l’impossible...ce que tout le monde pensait impossible....tous ces héros ont été pour moi des modèles...

C'est pourquoi je prends ce geste de la municipalité d’Andrézieux-Bouthéon comme une reconnaissance du combat que j'ai mené de nombreuses années pour que les handicapés puissent bénéficier d’une place entière dans la sociteté...

Cette décision est donc aussi une façon de poser un regard positif sur le handicap...une façon de dire que la ville est un lieu qui doit rester accessible à tous ...

Car « oui » nous sommes des personnes comme les autres, nos rêves sont les mêmes que les vôtres...et « oui » nous avons aussi besoin de pouvoir nous déplacer dans la ville sans qu’un trottoir trop haut ne devienne une Cordillère des Andes impossible à franchir...

Merci du fond du cœur de ce regard positif et encourageant que vous avez aujourd’hui sur le handicap...

Merci de cet immense honneur que vous me faites!...je porte désormais la lourde responsabilité d’être à la hauteur de cet honneur...vous m’obligez à relever de nouveaux défis impossibles...non décidement cette décision de la municipalité n’est vraiment pas raisonnable Monsieur le Maire mais je l’accepte avec gratitude.
 
Pour tout ça...et au nom de tous les amoureux de la vie comme moi...Merci du fond du cœur